La majorité des genres sont contenus dans la sous-famille des Pterophorinae et sont facilement reconnaissables par leur posture de repos avec les ailes étroitement enroulées et tendues latéralement, formant un T. Les Pterophorinae ont des ailes profondément digitées, l’aile antérieure avec 2 lobes, l’aile postérieure avec 3 lobes. Les franges sont assez longues, souvent plus longues que la largeur du lobe qu’elles bordent. Elles peuvent présenter des motifs et/ou rangées d’écailles sombres et claires formant une ou plusieurs  » dents ». Les ocelles sont absents ainsi que les palpes maxillaires. Les palpes labiaux ont 3 segments. La trompe (proboscis) est bien développée. Les antennes ont une taille comprise entre la moitié et la longueur des ailes antérieures. L’abdomen est long et les pattes fines, les pattes antérieures sont les plus courtes, les postérieures les plus longues.


Critères de détermination des Pterophoridae (ce qu’il faut distinguer sur les photos) :

  1. forme et motifs des ailes antérieures
  2. forme et motifs des ailes postérieures

 

anatomie d'un Pterophoridae

anatomie d’un Pterophoridae

Références pour l’identification des espèces :

(pdf) British Insects : the plume-moths (Pterophoridae and Alucitidae). L.Watson and J.Dallwitz. 2003.

– CeL : British Lepidoptera. Family : Pterophoridae.

 

Galerie des Pterophoridae