Les Miridae constituent la plus importante famille des Hémiptères Hétéroptères. Ils sont identifiables à leurs ailes qui présentent un cunéus (partie apicale et triangulaire de l’aile sclérifiée) et une ou deux cellules fermées dans la partie membraneuse. Ils n’ont pas d’ocelles. Leurs antennes sont longues et fines. Les pattes sont également assez longues et fines. Le critère intangible de cette famille est la présence d’une soie (trichobothrie) au milieu du fémur postérieur.


Critères de détermination des Miridae (ce qu’il faut distinguer sur les photos) :

  1. antennes
  2. pattes (tarses)
  3. hémélytres (pubescence)
  4. écusson
anatomie-dun-miridae

Anatomie d’un Miridae (cliquer pour agrandir)

Références pour l’identification des espèces :

(pdf) Wagner & Weber,1964. Faune de France n°67 : Hétéroptères Miridae.

Galerie des Miridae :